Contactez-nous instagram twitter facebook courriel

Archives du mot-clé chats

La grande demande

Photo de l'école de cirque, à LimoilouLimoilou, veux-tu m’épouser?

Avec tes toiles de Fred Jourdain.

Avec tes chats qui miaulent à ma porte

Avec tes shows de jazz, de blues, de rock, de folk n’ roll.

Tu es fier de tes coiffeuses à chaque coin de rue, de tes garagistes à n’en plus finir.

Tu abrites une pâtisserie cachée, des cafés aux grains chaleureux, des bars aux colorés personnages gommés aux comptoirs collants.

Tu t’enforestes à toutes les avenues, tu te rivière-st-charlises, tu t’écureuilles dans mon arbre, tu t’embazardes de ruelles à chaque été. Tu as la tête haute, même si t’es en bas. Tu regardes le ciel et tu rêves à plus grand.

Usine à nuagesTu es le seul quartier qui a un VIEUX pour lui tout seul. Tu es le seul quartier qui a un FILM pour lui tout seul. La vue sur l’usine à Nuage. Sur les canards dans le soleil couchant sur le Pont-de-la-Rue-Du-Pont.

Puis les cours d’écoles, les récrés, les brigadiers qui nous connaissent par notre prénom.

Les 4 mêmes habitués au banc de la 3e avenue qui jasent en fumant des Peter Jackson.

L’église circassienne et les Lièvres de la Pointe. Le Pierrot qui flippe des burgers nocturnes.

Les balcons, les voisins, la musique, les amis.

Les rues envahies de musique. De piano, de guitare, de vie.

Une rue de LimoilouLimoilou, tu passes aux nouvelles parfois, parce que tu brasses. Ça fait peur à ma grand-mère, qui m’appelle pour savoir si je vais bien. Grand-maman, inquiètes-toi pas, y en n’avait pas de python finalement.

De Limoilove à Limoilouche, je suis une Limoilouve.

Trois années à te sillonner et je découvre des nouveaux bouts à tous les jours.

Ça c’est de l’amour longue durée, garanti à vie.

Parce qu’une journée, c’est pas assez…

…Limoilou, veux-tu m’épouser?

Graffiti « Limoilou » avec un coeur

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Merci à nos partenaires