Contactez-nous instagram twitter facebook courriel
La revengeance des duchesses

PHOTOS

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Votez pour votre duchesse!

  • Émilie Rioux (Limoilou) (27%)
  • | 2 235 Votes
  • Catherine Ferland (Duberger–Les Saules) (26%)
  • | 2 151 Votes
  • Jeanne Larocque-Jeffrey (Saint-Jean-Baptiste) (12%)
  • | 991 Votes
  • Isabelle Cormier (Saint-Roch) (10%)
  • | 850 Votes
  • Andréanne Wahlman (Saint-Sauveur) (6%)
  • | 462 Votes
  • Marie-Claude Savoie (Beauport) (6%)
  • | 456 Votes
  • Arthy Le Robot (Saint-Malo) (5%)
  • | 410 Votes
  • Jessica Landry (Ville Vanier) (4%)
  • | 361 Votes
  • Andrée-Anne Blacutt (Montcalm) (4%)
  • | 314 Votes

Merci!

N'oubliez pas que vous avez droit à
un vote par personne, par jour. À demain!

Loading ... Loading ...

Jeanne Larocque-Jeffrey

Saint-Jean-Baptiste

 

Comme une fille qui a une petite tache de mascara sur la paupière

Duchesse de Saint-Jean-Baptiste dans une rue de Saint-Jean-Baptiste

Photo par Ariane Lapointe-Auger

Mon premier matin en tant que résidente de Saint-Jean-Baptiste, j’ai été témoin d’un enlèvement. Cinq gars cagoulés ont embarqué un sixième homme. J’avais pas encore Internet ni le téléphone, alors j’ai juste paniqué avec mes viennoiseries à la main au coin de la rue. Pis en dedans, j’ai ramolli du cœur.

Parce qu’un quartier qui t’accueille avec un enlèvement, c’est pas rien. L’autre jour, il y avait une fanfare en bas de chez moi. Pis là, je parle même pas du gars qui danse en rollers sur Honoré-Mercier. Dans Saint-Jean-Baptiste, on dirait que c’est un prérequis d’être un peu funky et beaucoup incroyable.

Saint-Jean-Baptiste, c’est un quartier accueillant où tout le monde se sent chez soi. La preuve : les dizaines de banlieusards qui envahissent la rue Saint-Jean pour faire leurs courses le dimanche matin.

Saint-Jean-Baptiste, c’est le seul quartier où les gars de la quincaillerie me jugent pas gros comme un deux par quatre quand je cherche quelque chose dont je connais pas le nom.

Saint-Jean-Baptiste, c’est aussi se développer des cuisses et des mollets d’acier sans faire d’autre effort que de monter et descendre les dizaines de côtes. De quoi faire pâlir ceux qui s’acharnent au gym.

Saint-Jean-Baptiste, c’est slalomer entre les touristes allemands, français, japonais, tchèques et j’en passe pour aller s’acheter des tampons en pyjama.

Saint-Jean-Baptiste, c’est un peu bourgeois sur les bords des fois, mais c’est assumé pis c’est cute. Cute comme une fille qui a une petite tache de mascara sur la paupière.

J’ai rarement vu un quartier où les gens ont l’air aussi heureux d’être là. Des punks qui se tiennent devant O’Sullivan aux fonctionnaires qui vont dîner au Bonnet d’Âne en passant par les caissiers de l’Intermarché.

Moi, ça me met de bonne humeur. Donc, je me suis mise à sourire aux gens dans la rue pis à m’arrêter pour jaser. Peu à peu, j’espère devenir un peu funky pis peut-être même beaucoup incroyable comme mon quartier. Celui qui fait du bien dans le mou de l’âme. J’ai jamais su le fin mot de l’histoire du gars enlevé. Aucune trace de cette mésaventure nulle part. Peut-être que c’était juste un enterrement de vie de garçon.

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Merci à nos partenaires